Jean Spinette
La Culture de l’engagement ! Action et Solidarité !
Accueil du site || Agenda || 30 ans de prévention et de lutte contre la précarité

Les anniversaires sont des moments singuliers. Au croisement du passé et de l’avenir, ils peuvent révéler avec force la teneur du sujet mis à l’honneur. _ Pour ses 30 ans, le CAFA s’ancre dans une histoire, se raconte, dessine avec nous son avenir. _ L’histoire du CAFA, c’est d’abord et avant tout celle d’un CPAS qui ambitionne une approche plus largement préventive que curative. Dernier filet de la sécurité sociale, les CPAS ne peuvent se suffire d’une seule action palliative. Ainsi à Saint-Gilles, un travail de prévention par les premières lignes qui obéit d’abord à une logique « d’empowerment » a toujours été préconisé. _ Cet anniversaire est l’occasion de mettre cette approche en évidence. Car le CAFA est le résultat de ce savant mélange qui allie le service de prévention pour adultes du CPAS et s’est progressivement développé, au gré des besoins rencontrés par les publics, pour spécialiser certaines de ses missions au sein d’une asbl. _ Au cœur du CAFA pouvons-nous ainsi retrouver les forces de deux univers – le service public et le réseau associatif – qui convergent ici dans l’intérêt de l’usager. Ce statut d’asbl lui aura également permis de bénéficier des politiques sociales menées au départ du CPAS de St Gilles et celles portées aux deux autres niveaux de pouvoir. C’est à cela, certainement, qu’on lui doit sa pérennité désormais. Si le CAFA se raconte, on y trouvera l’usager pour moteur et le dialogue pour devise. En effet, c’est à partir de l’usager que le CAFA aura trouvé les raisons de ses spécialisations progressives. Au départ, il comptait tout juste 5 travailleurs ; à présent, le CAFA se compose d’une équipe pluridisciplinaire de 70 personnes – assistants sociaux, agents d’insertion, juristes, architectes, ethnologues, etc. C’est toujours à partir de l’usager qu’il organise son action aujourd’hui : des activités accessibles et créatives élaborées au départ de projets novateurs – parfois le résultat de partenariats fructueux avec le secteur associatif. Le CAFA a en outre vocation à informer son public en proposant un discours vulgarisé, accessible au plus grand nombre. La confiance portée au dialogue aura bénéficié aux plus de 5.000 personnes par an qui ont connu un accompagnement au cours de ces 10 dernières années. _ Quand le CAFA se dessine, c’est avec le souhait de poursuivre ses objectifs d’émancipation au moyen d’un travail social qui informe, accompagne, soutien et oriente ; non pas pour l’usager mais avec lui. Qui frappe à la porte du CAFA est d’abord l’acteur de sa propre réussite. Cette conception du travail social qu’a adopté le CAFA devra continuer de lui servir de guide car, j’en suis convaincu, c’est ainsi qu’il peut contribuer à forger une société plus juste et plus solidaire. Enfin, je profiterai de cet anniversaire pour remercier l’ensemble des équipes pour tout le travail réalisé à l’occasion de ces 30 ans mais également et surtout pour leur investissement quotidien. _ Le sérieux et la qualité qui animent leur action sont à prendre en exemple._ Jean SPINETTE, Président du CAFA asbl, Président du CPAS de St Gilles