Jean Spinette
La Culture de l’engagement ! Action et Solidarité !
Accueil du site || Agenda || Semaine de la Démocratie Locale

JPEG - 676.6 koAction commune aux CPAS de Saint-Gilles, Anderlecht, Bruxelles, Ixelles, Molenbeek-Saint-Jean et Woluwe-Saint-Lambert

Le CPAS de Saint-Gilles participera activement au projet collectif mené avec les CPAS d’Anderlecht, Bruxelles, Ixelles, Molenbeek, Woluwé St Lambert (sous l’égide de l’AVCB) et l’Ecole Sociale Paul Henri SPAAK. Ce projet aura notamment pour objectif de sensibiliser les futurs assistants sociaux au travail en CPAS en mettant l’accent sur l’application des droits humains dans ces grosses institutions, la place des travailleurs sociaux mais aussi sur la possibilité d’y mettre en place des politiques sociales diverses.

Où ? Maison des Associations internationales rue Washington 40, 1050 Bruxelles

Quand ? Mardi 13 novembre de 8h30 à 13h30

Public : étudiants de 3ème année inscrits à l’Ecole Sociale Paul Henri Spaak

Le Cpas de Saint-Gilles :

Le CPAS, premier pouvoir public au niveau local est chargé de s’occuper des plus fragilisés sur le territoire. C’est peut-être justement là que l’enjeu de la démocratie est encore plus criant parce qu’il convient de mobiliser des gens qui rencontrent de très nombreuses inégalités sociales, psycho-sociales ou autres et de les emmenés a avoir une voix et a pouvoir l’exprimée et l’échanger.

Même si des systèmes participatifs jusqu’alors ont montré leurs limites, il convient de garder toujours à l’esprit la nécessité de recueillir la parole des plus fragiles, d’essayer de la construire, de les former via des outils d’éducation permanente et de culture, pour devenir des citoyens actifs et développer de nouvelles méthodes de communication et d’échange avec les institutions publiques que nous sommes.

L’objectif est celui de dépasser le registre de la relation de l’usager à un service public, pour arriver à une construction de sens collectif où l’usager est plus impliqué et acteur dans la relation qu’il entretien avec l’administration et pas simplement un usager soumis à l’imperium d’une autorité.

Aujourd’hui, des pistes sont envisagées justement avec les fonds « culture » pour travailler à la mobilisation et à des outils innovants en termes de récolte de la parole de construction collective et de recherche-action avec nos usagers.

Faire émerger une parole plus réfléchie, avec des formations préalables pour les usagers afin de leur permettre d’élaborer une réflexion construite en concertation avec nos travailleurs de première ligne.

http://www.avcb-vsgb.be/fr/Matieres…